LemurLes lémuriens sont endémiques de Madagascar.Madagascar : un paradis naturel menacé

Madagascar possède une biodiversité riche et variée. Sur l’île, qui s’est détachée de l’ancien supercontinent Gondwana il y a 150 millions d’années, une flore et faune uniques au monde ont pu se développer. C’est pour cette raison que l’île de Madagascar est parfois surnommée « le huitième continent ».

Environ 350 av. J.-C. l’Homme a commencé à peupler cette île autrefois verte. Actuellement, seulement dix pour cent de sa couverture forestière est encore intacte. Cette diminution dramatique de la forêt est principalement due à l’action de l’Homme : La conversion forestière en terre agricole et l’exploitation de bois de feu sont les causes principales de la diminution de la forêt malgache.

BaobabBaobabLes forêts décidues sèches dans le sud et sud-ouest de l’île sont particulièrement riches en espèces de plantes comme par exemple les Pachypodia, Didiéréacées et les gigantesques baobabs, qui peuvent vivre très vieux et mesurer 40 mètres de haut.

90 pour cent des espèces de plantes et animaux sont endémiques : elles n’existent qu’à Madagascar. La plupart d’elles ont besoin de la forêt tropicale comme habitat.

MarktprodukteEpices et légumineuses en vente au marché

Madagascar est riche en produits agricoles (vanille, clous de girofle, poivre, riz etc.). L’agriculture emploie environ 80 pour cent de la population active et génère à peu près 40 pour cent du produit national brut.

Le pays est aussi riche en minéraux. Plusieurs entreprises internationales investissent massivement dans l’exploitation de ses matières premières minérales. Par conséquent, des vastes surfaces forestières et agricoles disparaissent chaque année.

Prochains événements